RECIT Sibylle Claudel Aurélie Jacques - © Le Point Le récit autobiographique de la comédienne Sibylle Claudel, ex-Miss Météo de Canal +, vaut mieux que les confessions de people en mal d'actualité qui s'éditent en masse. « Même pas morte » évoque avec justesse la descente aux enfers d'une fillette abandonnée à son sort. Rejetée par sa mère - dépressive - puis son père - remarié -, Sibylle a 12 ans lorsqu'elle se voit confiée à la Ddass. L'adolescente enchaîne les fugues. Elle devient SDF et utilise son corps comme monnaie d'échange. Ecrite avec la collaboration de Christophe Tison, rédacteur en chef du service culture d'iTélé qui signait il y a peu « Il m'aimait », un récit sur la relation pédophile qu'il a subie, l'histoire de Sibylle Claudel émeut sans pathos. Toujours en tension, « Même pas morte » semble guidé par l'énergie de la comédienne, qui paraît avoir tout connu, excepté la complaisance. « Même pas morte », de Sibylle Claudel (Grasset)

retour